Les meilleurs prix, pour chaque produit, à chaque instant.

Notre miel de Marque Nationale, de l’or en pot

Bienvenue à la Beienziichterei Koch-Clees, chez Michel et Myriam Koch, apiculteurs à Winseler, un hameau du nord du Grand-Duché. Tout a commencé par une passion exercée autour de trois ruches seulement. Aujourd’hui, moins de 10 ans après sa fondation, la petite entreprise bourdonne d’activité dès que le printemps revient. C’est que de la fleur au pot, il y a beaucoup à faire, tant pour les abeilles que pour les apiculteurs. Surtout quand on produit un miel d’appellation contrôlée !

« Nous récoltons le miel deux fois par an », explique Michel Koch. « Une première fois début juin, et une seconde fois entre mi-juillet et fin juillet, cela dépend de la nature. » Le miel doit en effet être récolté au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. Et cela, seul l’apiculteur peut en juger. « Le miel est à maturité lorsque les abeilles ont fermé les alvéoles avec une fine couche de cire pour le protéger », poursuit-il. « À ce stade, la teneur en eau du miel devra être inférieure à 18 %, ce qui est un gage de bonne conservation. »

C’est ici, après le travail des abeilles, que commence celui de l’apiculteur. Élimination de la couche de cire, extraction du miel, filtration, maturation, mise en pots… Un processus qui dure moins d’une semaine pour le miel de printemps, et entre 3 et 6 semaines pour le miel d’été, ce dernier cristallisant moins vite. Comme l’exige l’appellation « Miels de Marque Nationale Grand-Duché de Luxembourg », celui de la Beienziichterei Koch-Clees provient exclusivement de ruches situées sur le territoire. « C’est une garantie de qualité pour le client », assure l’apiculteur. Mais pas seulement, car « en plus de répondre aux critères stricts du cahier des charges, ce miel se distingue aussi par le caractère spécifique de la flore que les abeilles butinent chez nous. »

Ainsi, comme la majorité des miels de Marque Nationale, celui produit par la Beienziichterei Koch-Clees est un miel « toutes fleurs ». Il est issu d’arbres fruitiers, de pissenlits, de colza, de framboise, etc. au printemps, et principalement d’arbres forestiers en été.

C’est aussi un miel solide, car il a été extrait à froid, sans intervention sur le processus naturel de cristallisation, ceci afin de préserver son goût et ses arômes.

L’abeille, reine de la biodiversité

Les abeilles nous offrent bien plus que du miel ; elles jouent aussi un rôle essentiel dans l’équilibre de la biodiversité. Michel Koch : « En étant capables de transporter en une fois des dizaines de milliers de graines de pollen, elles sont les reines de la pollinisation. » Une contribution massive à l’équilibre de la flore, qui participe aussi, comme le rappelle l’apiculteur, « à la production optimale des fruits et légumes que nous consommons chaque jour. »

Vu moins cher ailleurs?

Faites-le-nous savoir