Les meilleurs prix, pour chaque produit, à chaque instant.

100 ans de savoir-faire, ça se fête !

Entreprise familiale depuis 5 générations, Bernard-Massard célèbre cette année son 100e anniversaire, un cap qu’elle fête dignement avec la sortie de la Cuvée 1921, véritable hommage à l’histoire du domaine. Retour sur une maison tournée vers l’avenir qui salue son passé.

publicité_bouteille.png

En 1921, Jean Bernard, épaulé par son épouse Anne Massard, fonde l’entreprise sur les rives de la Moselle, soutenu par un groupe d’investisseurs œnophiles. Maître de chai en Champagne, Jean a décidé de revenir dans son pays d’origine pour y appliquer le savoir-faire engrangé en France. Objectif : réaliser des vins effervescents à Luxembourg selon la méthode traditionnelle. Dès le départ, le couple s’associe à Bernard Clasen, dont la famille dirige encore l’entreprise aujourd’hui sous la houlette d’Hubert et de son fils Antoine. Avec une production de près de 4 millions de bouteilles qu’elle exporte dans plus de 20 pays et une équipe de quelque 80 employés, Bernard-Massard est le premier producteur familial de vins tranquilles et effervescents du Grand-Duché.

100 ans d’émotions

« Pour célébrer notre centenaire, nous nous devions de créer un crémant exceptionnel ! », annonce Antoine Clasen. Et c’est un pari réussi avec cette Cuvée 1921 haute couture. Élaborée à partir de parcelles soigneusement sélectionnées et élevée 3 ans dans les chais de la maison luxembourgeoise, cette cuvée anniversaire réunit le meilleur du Chardonnay, du Riesling, du Pinot Noir, du Pinot Gris et du Pinot Blanc. La robe dorée aux reflets cristallins enchante l’œil par son ballet de fines bulles abondantes et ravit le nez par sa puissance, son élégance et sa complexité. La bouche fait la part belle aux notes de fruits à chair blanche (pomme, poire), de pêche de vigne et d’amande, avant une finale tout en fraîcheur soulignée d’une belle acidité. Un beau crémant qui se savoure tant à l’apéritif qu’en accompagnement de poisson, crustacés, plats végétariens et desserts légèrement sucrés.

Bernard_massard.png
publicité_bouteille_2.png

Une étiquette qui en dit long

À cuvée d’exception, bouteille d’exception. Pour habiller cette création toute particulière, Bernard-Massard a fait appel à l’artiste luxembourgeoise Anne Mélan. S’inspirant d’une fresque d’un ancien papier à en-tête Bernard-Massard, l’illustratrice, peintre et graphiste a intégré à l’étiquette de la Cuvée 1921 des symboles retraçant l’histoire de la maison. On y reconnaît notamment les caves de Grevenmacher, un hommage au fondateur Jean Bernard et un clin d’œil au Château de Schengen (Domaine Thill) acquis par l’entreprise dans les années 1980, sans oublier les drapeaux finlandais, belge et canadien qui soulignent la présence de la marque sur les marchés internationaux.

Un partenariat aussi long que fructueux

Bernard-Massard et Colruyt, c’est avant tout une longue histoire d’entraide mutuelle. « Nous avons collaboré dès l’arrivée de l’enseigne au Luxembourg », se souvient la maison luxembourgeoise, qui s’appuyait alors déjà sur un partenariat de longue date avec Colruyt Belgique. « Colruyt et Bernard-Massard sont deux entreprises familiales qui partagent de nombreuses valeurs, dont le sens de la qualité, de la responsabilité et du service au client. Pour une maison comme la nôtre, il est très important de pouvoir travailler avec des partenaires de confiance qui nous soutiennent et croient en nos produits, ce qui est indéniablement le cas de Colruyt. Nous sommes très fiers de cette collaboration. En effet, sans de tels partenaires et la fidélité de nos clients, nous ne serions pas où nous sommes aujourd’hui. »

Vu moins cher ailleurs?

Faites-le-nous savoir